Profitez d’un retour d’expérience EasyTech !.

Témoignages d’entreprises qui ont bénéficié d’un accompagnement pour lancer leur innovation

EasyTech, est un dispositif proposé par le pôle de compétitivité Minalogic, partenaire emblématique de la Région Auvergne-Rhône-Alpes en matière d’innovation et de transformation numérique. Dans le cadre de ce programme, Minalogic propose aux entreprises du territoire un accompagnement sur la préparation et la mise en œuvre de leurs projets innovants et une aide financière à hauteur de 50% du montant du projet.

Retrouvez les témoignages d’entreprises ayant suivi ce programme et découvrez les opportunités et les bénéfices pour votre entreprise.

 

 

aryballe logo| Présentation de l’entreprise

Aryballe Technologies est une start-up mature créée il y a 6 ans située en Isère (38), née à partir des équipes et de certaines technologies du CEA. Avec plus de 40 salariés en 2020, l’entreprise évolue dans le secteur de l’olfaction digitale avec le développement de capteurs universels portables permettant la mesure des odeurs. La technologie utilisée, des biocapteurs, est adaptée à l’analyse de composés volatiles de gaz et combine la biochimie, de l’optique avancée et électronique ainsi que du développement de logiciel software et des bases de données. Aryballe Technologies a fait une levée de fonds de 3,6 millions d’euros entre 2016 et 2017, et une deuxième levée de fonds de 6,2 millions d’euros en 2019 avec des investisseurs aussi bien français qu’internationaux. L’entreprise possède une filiale aux Etats-Unis et un fort partenariat avec la Corée du Sud.

| Pourquoi avoir participé au dispositif EasyTech ?

Aryballe Technologies avait pour projet de développer une première version « macro » d’un capteur avec une base de prisme optique, de la taille d’un pouce. EasyTech était le dispositif idéal pour financer le développement technologique de ce projet, de par ses liens étroits avec les équipes du CEA et son expertise.

| Pourquoi avoir choisi de mettre en place ce projet, et pourquoi avoir choisi EasyTech pour l’accompagnement ?

EasyTech est un réel partenaire de développement avec le CEA, qui lui-même est un organisme que l’entreprise connaît bien. C’était un gage de confiance. Par ailleurs, le dispositif a été très rapidement mis en place (quelques semaines voire quelques jours de préparation). Pour ce qui est du projet, la mesure des odeurs n’est pas un sujet nouveau mais représente un vrai défi technologique.

| Comment s’est déroulé concrètement l’accompagnement ?

Après une étape de brainstorming, nous avons travaillé avec des experts qui connaissent bien le domaine de compétence dans lequel évolue Aryballe Technologies (la photonique) et, en suivant un programme chiffré, le dispositif a duré entre 6 et 10 mois.

Plusieurs leviers ont été utilisé pour le développement du projet. Le levier financier a permis le financement du développement technologique, et l’entreprise a pu bénéficier du retour des experts afin d’aiguiller au mieux les étapes d’avancement. Par ailleurs, si l’entreprise n’avait pas besoin d’une mise en relation avec les équipes du CEA de par ses liens étroits avec celles-ci, EasyTech a été un facilitateur de discussion et de négociation avec les équipes du CEA.

Le projet a été un réel succès. Après la participation au dispositif EasyTech, Aryballe Technologies a pu maturer son produit avec un projet FUI (Fonds unique interministériel) et a su trouver de nouveaux partenariats ainsi que de nouveaux financements. Cela a permis une augmentation du chiffre d’affaire et surtout une création de valeur pour l’entreprise. La conclusion de cette aventure s’est traduite par la mise sur le marché du produit finalisé, le NeosPro, en 2018. Cette expérience ayant été très enrichissante, Aryballe Technologie a une nouvelle fois décidé de participer au dispositif EasyTech en 2020 pour proposer une nouvelle version de capteur, basé sur la miniaturisation de la technologie optique. Désormais, le produit ne fait plus la taille d’un pouce mais celui d’un ongle.

⇒ Pour découvrir l’accompagnement et le projet développé en 2016 par Aryballe Technologies avec le dispositif EasyTech, cliquez ici 

| Un conseil pour une entreprise voulant participer à EasyTech ?

« Evidemment que nous recommandons EasyTech. Pour des entreprises comme la nôtre, à savoir proche du CEA et qui travaillons sur des projets dits de Deep Tech (Technologie avancée) risqués, ce dispositif permet d’atténuer les incertitudes et les risques, tout en finançant ces projets. Néanmoins, l’une des forces d’EasyTech est de pouvoir également s’adresser aux entreprises plus traditionnelles en s’adaptant et en proposant des solutions adaptées à ces entreprises en quête de transformation numérique. »

| D’autres dispositifs de financements

Aryballe Technologies a pu bénéficier du FUI avec le programme Wise en 2016, ainsi qu’un financement via le PIA 3 (troisième vague des Programmes des investissements d’avenir) proposé par le gouvernement et Bpifrance.

| S’il fallait résumer le dispositif EasyTech en une phrase

« EasyTech est un formidable outil de co-financement, en particulier pour les projets dits de Deep Tech. »

Site de l’entreprise : cliquez ici


Gorgy timing logo entreprise
| Présentation de l’entreprise

GORGY TIMING est une PME familiale créée en 1974 dont le siège se situe en Isère (38).  Avec un effectif compris entre 80 et 90 salariés, elle dispose également de 3 filiales à l’internationale (Allemagne, Espagne, Chine). L’entreprise est experte dans le Temps-Fréquence (synchronisation horaire), c’est-à-dire apporter la même heure à un même écosystème (notamment dans le secteur des transports ferroviaires et avioniques, du bâtiment, des hôpitaux, de l’administration, de la défense…). Le chiffre d’affaire consolidé de l’entreprise est de 6,5 millions en 2019 dont plus de 40% est réalisé à l’international dans les zones Europe, Asie et Amérique Latine.

| Pourquoi avoir participé au dispositif EasyTech ?

GORGY TIMING est le chef de file du consortium SCPTime® (Programme des Investissements d’Avenir), qui a déposé un brevet PCT et développé une technologie innovante dans la thématique du Temps sécurisé et certifié traçable jusqu’à l’utilisateur final. Cette technologie permet d’aller chercher l’heure UTC (l’heure universelle) directement auprès des horloges atomiques des Observatoires. Une fois cette heure UTC trouvée, la technologie brevetée va la diffuser jusque dans les appareils horaires et les objets IoT.  Elle va certifier que le Temps reçu provient de la source du Temps légal du pays. A l’ère du numérique, le Temps légal est plus que jamais un élément de souveraineté. Le développement de cette technologie a été permis avec EasyTech afin de la faire certifier par le CEA et de tester les éventuelles vulnérabilités du système et de falsification de l’heure.

| Pourquoi avoir choisi de mettre en place ce projet et pourquoi avoir choisi EasyTech pour l’accompagnement ?

Le système développé est basé sur de la sécurité (cybersécurité, plus précisément). Dans ce cadre, il était essentiel d’améliorer le protocole horaire afin de le rendre le moins vulnérable possible aux attaques et aux brouillages. Par ailleurs, le pôle de compétitivité Minalogic est reconnu en France sur toutes les thématiques technologiques et digitales.

| Comment s’est déroulé concrètement l’accompagnement ?

L’accompagnement s’est traduit par le travail de plusieurs équipes du CEA durant 10 à 12 mois sur le projet, après être passé devant un comité composé de membres du CEA et d’EasyTech afin de valider la pertinence du projet. La mise en place était très simple.

Les principaux leviers utilisés ont été à la fois financiers (financements Région et EasyTech à hauteur de 50% du montant du projet) et de mise en relation entre les acteurs. En effet, ce dispositif a permis à GORGY TIMING de pouvoir se rapprocher du CEA dans le cadre du projet.

| Un conseil pour une entreprise voulant participer à EasyTech ?

« EasyTech est à recommander. Tout d’abord parce qu’il est financièrement intéressant. Mais aussi grâce au rapprochement qu’il permet entre les entreprises du territoire et les organismes spécialisés. Il permet d’identifier les ressources nécessaires par rapport aux besoins des entreprises. »

| S’il fallait résumer le dispositif EasyTech en une phrase

« EasyTech est un dispositif simple et rapide à mettre en place et qui est intéressant aussi bien sur le plan financier que sur la mise en relation qu’il permet. »

Site web de l’entreprise : cliquez ici

Site web du consortium SCPTime : cliquez ici


Morphosense logo entreprise| Présentation de l’entreprise

MORPHOSENSE est une start-up du CEA-LETI (Laboratoire d’électronique et de technologie de l’information) située en Savoie (73) et créée en 2016. Elle développe, produit et vend un système de monitoring innovant appelé NEURON qui permet de fournir en temps réel et simultanément les indicateurs statiques (déformation 3D) et dynamiques : vibrations 3 axes, fréquences et modes propres (des informations de magnétométrie 3 axes, de gyromètrie 3 axes et de température sont également disponibles). Le chiffre d’affaire de l’entreprise est en forte augmentation passant de 392 000 euros en 2018 à environ 700 000 euros en 2019 et une estimation sur 2020 à hauteur de 1,8 millions d’euros. Depuis janvier 2020, l’entreprise a évolué dans son offre avec la mise en place d’une nouvelle brique innovante, le Digital-Twin, également appelé le Jumeau Numérique.

⇒ Pour découvrir l’entreprise en vidéo, cliquez ici 

| Pourquoi avoir participé au dispositif EasyTech ?

MORPHOSENSE a choisi de participer au dispositif EasyTech dans le cadre du développement d’une machine de calibration totalement automatique. Les principaux objectifs étaient d’obtenir un gain de temps humain et d’aboutir à l’automatisation complète du processus de calibration pour les produits proposés par MORPHOSENSE, dont la qualité et la performance dépendent étroitement de cette calibration. Minalogic étant un partenaire naturel du CEA sur les thématiques numériques, son écosystème est reconnu en termes de qualité et de confiance.

| Comment s’est déroulé concrètement l’accompagnement ?

L’accompagnement a duré un peu moins d’un an (10 mois), depuis la rédaction du projet jusqu’à son aboutissement avec la réalisation/réception de la machine de calibration. Avec le travail collaboratif des trois acteurs du projet (MORPHOSENSE, Minalogic et le CEA), l’entreprise a pu mettre au point rapidement une solution qui n’était pas sur le marché et qui est unique au monde. Alors que les travaux et conceptions par un bureau d’étude prennent un temps considérable et sans garantie, EasyTech a permis une souplesse dans la conception du projet mais également une garantie de résultats.

Les leviers ayant permis la réalisation de ce projet ont été à la fois techniques avec le CEA (mécanique, automatisation) et financiers (financements Région et EasyTech a hauteur de 50% du projet). Les principaux gains obtenus l’ont été sur le plan de la productivité et de la qualité du produit NEURON de MORPHOSENSE. Alors qu’il fallait auparavant mobiliser 2 personnes sur une demi-journée pour la calibration d’un nœud de mesure, la machine de calibration permet d’effectuer la calibration de 10 nœuds de mesures en quelques heures, et ce de manière totalement automatique. Au-delà de ce gain de temps, l’optimisation sur la précision de la calibration a un effet direct sur la précision et la qualité des données mesurées et des indicateurs fournis par MORPHOSENSE.

⇒ Pour découvrir l’accompagnement et le projet développé par MORPHOSENSE avec le dispositif EasyTech en vidéo, cliquez ici 

| Un conseil pour une entreprise voulant participer à EasyTech ?

« EasyTech est un dispositif fort lorsque l’on a un vrai projet de R&D, et l’équipe apporte une expertise essentielle. Le dispositif accompagne dans l’innovation et dans le financement du projet dès le départ. Des experts analysent votre dossier afin de statuer sur la pertinence de votre projet. Ces experts vont également vous aiguiller dans la valorisation de l’idée initiale. Par conséquent, même un éventuel refus de la part des experts peut également être constructif, cela permet de confronter un projet et de savoir si la solution qualifiée d’innovante l’est réellement. »

| D’autres dispositifs de financements

MORPHOSENSE a participé à d’autres programmes de financements, notamment l’ADI (Aide pour le développement de l’innovation) proposé par Bpifrance, qui est focalisé sur le produit et sur la feuille de route technologique que l’on va mettre en oeuvre pour sa conception (nombre de salariés à embaucher, la technologie utilisée…). Ce programme se déroule sur une durée de 2 à 3 ans, et propose de forts moyens de financements (notamment le financement d’achat de matériel et la prise en compte d’une partie des salaires).

L’entreprise a également participé à des concours dédiés aux sociétés innovantes qui proposent des subventions allant de 50 à 70% du montant demandé que ce soit au niveau français (i-Lab) ou européen (H2020-SME phase 2).

| S’il fallait résumer le dispositif EasyTech en une phrase

« EasyTech est le premier dispositif que MORPHOSENSE a sollicité et suivi. Il a permis très rapidement, avec un dossier rapide à monter, d’avoir un premier avis sur la valeur de l’innovation proposée : cela donne confiance ! »

« C’est un gage de qualité sur ce qu’on envisage de faire et de ce qu’on va faire par la suite. »

Site web de l’entreprise : cliquez ici


 

logo sprinte| Présentation de l’entreprise

Sprinte est une PME créée en 1978 en Ardèche et basée au Pouzin (07) depuis 1990. Elle compte en 2020 plus de quarante salariés, et possède une agence sur Paris depuis quelques années. Le cœur d’activité de l’entreprise est la conception et la fabrication d’armoires d’ascenseurs. Les clients sont principalement des compagnies d’installations d’ascenseurs, et le chiffre d’affaire de Sprinte s’élève à 10 millions d’euros en 2019.

⇒ Pour découvrir l’entreprise en vidéo, cliquez ici 

| Pourquoi avoir participé au dispositif EasyTech ?

Il y a trois ans, Sprinte avait pour projet d’améliorer un contrôleur de groupes d’ascenseurs.  Lorsqu’un individu appuie sur le bouton d’appel, les ascenseurs se mettent en mouvement et un algorithme intervient, permettant de choisir quel ascenseur sera le plus à même d’arriver de manière optimisée. Le projet d’innovation consistait à optimiser l’algorithme pour le rendre plus performant.

| Pourquoi avoir choisi de mettre en place ce projet, et pourquoi avoir choisi EasyTech pour l’accompagnement ?

Sprinte travaille étroitement avec l’école d’ingénieur Esisar en accueillant régulièrement des étudiants en stage ou en alternance. Durant leur formation, les étudiants de l’école doivent réaliser un projet industriel de 6 mois et c’est par ce biais que le projet de contrôleur d’ascenseur a été réalisé. L’école Esisar, partenaire de confiance, a informé Sprinte que ses projets rentraient dans le cadre du dispositif EasyTech.

| Comment s’est déroulé concrètement l’accompagnement ?

Un chargé d’affaire de l’Esisar a accompagné Sprinte dans ses démarches administratives d’adhésion au dispositif EasyTech. Il y a deux documents à transmettre : un dossier de projet EasyTech que l’entreprise doit remplir et un contrat de collaboration (partie administrative). Une fois ces documents remplis, l’entreprise doit passer devant une commission composée d’un jury qui s’assure de la partie innovante du projet mais aussi de la viabilité technique et financière. Lors de ce passage, des experts techniques et marketing analysent le projet pour s’assurer qu’il existe réellement un besoin et que le marché est présent.

Les leviers utilisés sont principalement financiers (financements Région et EasyTech à hauteur de 40% du projet de Sprinte).

⇒ Pour découvrir l’accompagnement et le projet développé par SPRINTE avec le dispositif EasyTech en vidéo, cliquez ici 

| Un conseil pour une entreprise voulant participer à EasyTech ?

« EasyTech est un dispositif que l’on ne peut que recommander. La commission permet de confronter notre projet à la réalité face à des experts. Par ailleurs, il existe beaucoup de dispositifs d’accompagnements mais les entreprises, et plus particulièrement celles qui évoluent dans un secteur technique, n’ont pas le temps de se renseigner sur les dispositifs d’accompagnement auxquels elles peuvent prétendre. Pour se lancer dans un projet d’innovation, il faut savoir ce que l’on veut et où l’on va. Il peut y avoir des incertitudes techniques ou financières, mais il faut qu’elles soient clairement établies et pas minimisées. Il ne suffit pas d’avoir un concept et/ou une idée. »

| D’autres dispositifs de financements

Sprinte utilise parfois le programme Cap’tronic, fondé par le CEA et Bpifrance pour de la preuve de concept. Lorsque l’entreprise veut mettre en oeuvre des projets dont elle n’est pas spécialiste, Cap’tronic permet de trouver un prestataire qui peut rédiger un cahier des charges afin d’avoir une meilleure vision du projet, pour savoir si on peut aller plus loin.

| S’il fallait résumer le dispositif EasyTech en une phrase

Séduit par le dispositif EasyTech, Sprinte a une nouvelle fois décidé de participer au dispositif dans le cadre d’un second projet en 2020. Il s’agit aujourd’hui d’équiper les ascenseurs en communication phonique avec les services de secours. Généralement, ces systèmes sont obligatoires sur certains ascenseurs (15 à 20% du marché de l’ascenseur) et viennent en rajout des systèmes électriques, des produits tiers et externes pas dédiés aux ascenseurs, mais qui sont déjà présents dans ces derniers. Cependant, Sprinte a des solutions audio en interne et va développer une solution pour effectuer de l’interphonie digitale pour les ascenseurs.

« Soumettez vos idées à EasyTech. »

Site web de l’entreprise : cliquez ici

Découvrez le dispositif EasyTech

En savoir plus sur EasyTech :

 

Easytech | Minalogic

Retour

Plus d'informations

Créateur, Artisan, TPE, PME

Critères d'éligibilité :

Dispositif-Minalogic

Thèmes : Productivité/Gestion, Transition Numérique, Innovations

Newsletter.

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les lettres d'information du portail Ma Solution Numérique opéré par la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré à chaque lettre d'information.

Abonnez-vous à notre Newsletter !

En poursuivant votre navigation sur ce site,
vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés

OK
Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web .
Votre navigateur est obsolète !

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×